AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
DERNIÈRE LIGNE DROITE POUR CEUX N'AYANT PAS RÉPONDU AU RECENSEMENT. PLUS QU'UNE SEMAINE AVANT LA SUPPRESSION DÉFINITIVE.

Partagez | 
 

 Requiem for a dream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

1st ▬ ...

avatar

Elena Kovalevska



Date d'inscription : 30/06/2010
Messages : 6






MessageSujet: Requiem for a dream   Mer 30 Juin - 20:23

Valises bouclées depuis déjà quelques jours, je fermais les portes du manoir qui était à présent vide et sans vie. Emplie de nostalgie et les larmes aux yeux, je quittais la maison qui m’avait vu grandir. L’Islande allait-t-elle me manquer ? Ou la quitter me permettrait de tout recommencer à zéro ?


Arrivée à Helsinki, je sentis la douce brise glacée caresser mes joues. J’avais enfin posé mes pieds sur le sol finlandais et c’est là, que l’aventure allait commencer. Ayant emprunté un taxi, je restais contemplative face aux paysages que m’offrait la Finlande. Les images qui défilaient devant mes yeux étaient comparables à ceux de l'Islande : je n'étais donc pas totalement dépaysée. La buée envahit la vitre de la portière sur laquelle j’étais accoudée, et mon index se mit alors à écrire : ANNA. Elle était toujours en moi et me suivait à chaque pas que je faisais. Pour moi, elle se réincarnait à travers chaque note que je faisais, chaque partition que je lisais, chaque mélodie que je jouais…
Le taxi freina alors que j’étais perdue dans mes pensées, et le chauffeur m’annonça qu’on était arrivé à destination en m'arranchant à mes songes. Je lui remis les quelques sous que je lui devais pour le trajet et le salua en refermant délicatement la portière.
Debout face à l’académie, mon estomac se resserra durant quelques secondes. Cette sensation fut désagréable mais très bève. J’entendis ensuite le bruit que causa le poids de mes valises sur le givre, lorsque je m’apprêtais à pousser les lourdes et immenses portes de l’établissement. Je repris alors ma respiration et la poussa pour de bon.
Me voici dans le hall, beaucoup d’élèves passèrent devant moi. J’assistai à une bousculade accompagnée de pleins de chahuts. Des voix graves et aiguës, des pas lourds et légers. Et, des allures et silhouettes différentes déambulaient en ma présence. Mon regard sombra dans le vide, les images qui filaient sous mes yeux me parurent bien floues. Où étais-je ? Qui étaient ces personnes aux pupilles pétillantes et aux sourires insouciants ? Qui étaient ces autres qui esquissaient sur leurs visages des sourires hypocrites ?
Je compris alors que je n’étais plus dans mon univers, la seule chose qui me rattachait à ce pays, à cette école, à ces gens-là n’était rien d'autre que la musique. Un nouveau départ m’ouvrait ses bras : Bienvenue à Celebritah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Requiem for a dream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Celebritah . :: Celebritah ~ Académie :: Ground Floor :: hall-