AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
DERNIÈRE LIGNE DROITE POUR CEUX N'AYANT PAS RÉPONDU AU RECENSEMENT. PLUS QU'UNE SEMAINE AVANT LA SUPPRESSION DÉFINITIVE.

Partagez | 
 

 Kaitleen Worstshein ~ The not-so-perfect headmistress

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Directrice pas si Parfaite & Examinatrice d'Art

avatar

Kaitleen Worstshein



Date d'inscription : 06/01/2008
Messages : 253
Chanson du moment : This Is War - 30 Seconds To Mars
Etudes/Job : Directrice de Celebritah.




My dear character .
Âge du perso: 25 ans
My little world. My Links.:
Disponibilité de RP: Non



MessageSujet: Kaitleen Worstshein ~ The not-so-perfect headmistress   Sam 5 Déc - 0:37

Kaitleen Worstshein

(c) Liha.
feat; Katy Perry


25 ans - Helsinki, Finlande

{Directrice de Celebritah}

glaciale - mystérieuse - intelligente - manipulatrice - comédienne - fouineuse


    Son histoire :
    Il y a vingt-cinq ans de cela, dans une maternité de Helsinki, une toute petite fille aux grands yeux bleus déjà un peu trop curieux vit le jour. Un infirmier s'était précipité auprès de sa mère exactement dix-sept secondes après sa naissance, pour demander << Vous allez bien Madame Worstshein ? >>, dame Worstshein qui avait en réalité plus envie de lui arracher les yeux que de lui répondre étant donné l'accouchement éprouvant qui venait d'avoir lieu et le nourrisson qui venait de sortir de ses entrailles. Mais elle prit sur elle et lui répondit qu'elle allait bien.
    Cette dame Worstshein, qui commençait déjà à approcher de la quarantaine, mettait au monde son premier enfant, une petite fille du nom de Kaitleen. Le nom de la génitrice était Elizabetha. Oui, il s'agissait bel et bien de la fondatrice de la célèbre école d'arts de la ville.
    Elle avait toujours eu beaucoup de succès avec les hommes, et contrairement à certaines femmes, elle embellissait avec l'âge. Sa grossesse n'avait certes pas été désirée, il ne s'agissait que d'un autre de ces multiples amants, mais cela ne l'avait pas rendue malheureuse pour autant. Elle aimerait cet enfant plus que sa propre vie, elle l'avait décidé.

    Kaitleen grandit sans père, et durant toute son enfance elle se retint de justesse de poser la fameuse question à sa mère << Mais c'est qui mon papa ? Les autres, ils ont un papa, et moi non ? Pourquoi ? >>. Mais elle avait très tôt déduit que même si sa mère répondait à cette question, cela ne lui apporterait rien de plus. Elle s'abstint donc.

    Kate grandit ensuite plus ou moins normalement, ou du moins dans ce que l'on pourrait qualifier de normal en ce qui concernait une famille monoparentale dont l'unique parent était une directrice très connue. Mais elle s'en accommodait. Elles s'en accommodaient. Elles s'aimaient l'une l'autre, que demander de plus ?

    Peut-être éviter d'être séparées ...

    Helsinki avait toujours plut à la fillette souriante qu'était Kaitleen, Kate pour les intimes, même si elle n'en avait jamais beaucoup eu. C'était sa ville, son territoire. Elle en connaissait les moindres recoins par cœur, elle connaissait la plus grande part des visages qui l'entouraient. Le seul endroit dans lequel elle ne connaissait personne était Celebritah. Le lieu où sa mère passait la plus grande partie de son temps. Oh, la petite fille y était déjà allé, mais pendant les vacances d'été, quand personne ne s'y trouvait.

    Mais un jour sa mère lui a dit qu'elle ne devrait plus jamais l'accompagner. Kate n'a pas comprit pourquoi, mais elle obéissait aveuglément à Elizabetha. De toute façon elle n'avait que peu de temps à attendre. Lorsqu'elle aurait quinze ans, elle passerait les auditions pour rentrer dans cette école, et elle y resterait alors autant qu'elle le voudrait. Et sa génitrice ne pourrait pas l'en empêcher.

    Kaitleen vivait en ville, avec une jeune fille au pair lorsque sa mère ne pouvait pas rentrer de la nuit. Ce qui arriva de plus en plus fréquemment l'année de ses dix ans. Jusqu'à ce qu'elle ne vienne plus en plein après qu'elle ait fêté ses onze ans. Sa mère l'avait abandonnée. Celle qu'elle aimait plus que tout au monde ne donnait plus que quelques rares signes de vie par téléphone. Le choc fut rude, mais elle avait des amis sur qui compter, et sa nurse veillait sur elle.

    Le pire fut le second choc, celui qui vint après que sa mère ne soit plus capable de donner aucun signe de vie. Elizabetha avait disparu. Kaitleen avait onze ans. Le monde de la fillette s'effondrait. Elle allait devoir partir, elle allait devoir quitter tous ceux qui comptaient encore un minimum pour elle. Son meilleur ami. Sa nourrice. Ses copines de l'école. Tous. Elle ne les reverrait sans doute jamais, Celebritah ne serait plus là pour les rassembler. Tout était finit. Plus rien n'avait d'intérêt.

    Ils l'envoyèrent vivre chez sa tante. Qui ? Kate n'en savait rien. Ceux qui pensaient pouvoir prendre soin d'elle sans même la connaître certainement. Ils l'envoyèrent consulter des centaines et des centaines de psychologues et de psychiatres. Ces pauvres petits hommes bedonnant qui se permettaient de l'analyser sans vergogne ... Ils étaient particulièrement pathétiques trouvait Kaitleen. Ce n'étaient que de ridicules personnes qui ne savaient rien faire d'autre de leur vie que de faire semblant d'écouter de pauvres gens qui n'avaient même pas demandé à être là. Elle, elle connaissait la science des gens, elle les comprenait mieux qu'eux même. Elle n'auraient jamais dû aller voir tous ces diplômés, c'était eux qui auraient dû la supplier pour qu'elle se penche sur leurs cas.

    Mais, << Vous comprenez, une fille de 14 ans qui vient de perdre sa mère, ça ne peut être que troublée mentalement ... >>
    Oui, "ça". Les gens la désignaient comme une chose dénuée de pensées. Comme un simple objet cassé qui n'était là que pour les ennuyer avec le seul problème que celui d'être née.
    Elle les haïssait.
    Tout comme elle haïssait son père de l'avoir abandonnée à la naissance, toutes ces personnes qui étaient supposés l'aider mais qui ne lui donnaient plus de nouvelles, sa mère de l'avoir laissée dans un pareil pétrin ou encore cette tante assommante qui la forçait à se rendre dans des cabinets de campagne crasseux pour qu'elle soit psychanalysée.
    Trop de rancœur tue la rancœur pourtant. Et elle en avait beaucoup trop, beaucoup trop pour une fille de son âge.

    Mais elle finit par se faire à cette idée. Au fait qu'elle était orpheline, et fit des études on ne peut plus normales dans un collège, un lycée, et une fac on ne peut plus normaux. Une vie bien rangée, logique, ordonnée, parfaite au goût de sa tante.

    Mais au fond elle n'était pas heureuse. Il lui manquait une chose. Si importante, et si obsédante. Une chose que seuls les esprits les plus sages parviennent quelques rares fois à avoir. Il lui manquait la vérité.

    Sa réaction face à la disparition d'E.Worstshein :
    Elle avait onze ans à l'époque, désormais elle en avait vingt-cinq. Elle avait eu quatorze longues années pour y réfléchir. Et ce qu'elle devait faire s'était imposé à son esprit sans qu'elle puisse rien y faire. Si elle voulait découvrir ce qui s'était réellement déroulé à Celebritah, si elle voulait savoir ce qui était arrivée à sa mère, il fallait qu'elle retourne en ces lieux. C'était nécessaire. Mais comment accéder à ce lieu clos depuis tant d'années ? La réponse s'imposa une nouvelle fois à son cerveau: elle devait rouvrir l'académie. Elle pourrait alors enquêter à son aise, même si certains fouineurs seraient dans ses jambes. Mais comment persuader les futurs élèves de venir dans cette école abhorrée et victime de légendes cocasses ? Oh, mais ne vous inquiétez pas pour cela, elle était très douée ... Bien plus douée que tout ce que vous pourrez imaginer ...



    Vous, derrière votre ordinateur :
    Prénom / Pseudo : greenFRIDAY ou Lilly Hale.
    Âge : Haha.
    Sexe : Femelle semblerait-il.
    Où avez-vous connu Celebritah ? Apparemment cela serait ma petite personne qui l'aurait créé ...
    Commentaires, premières impressions ; Je vous aime. Little pink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celebritah.forumpro.fr
 

Kaitleen Worstshein ~ The not-so-perfect headmistress

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Celebritah . :: Welcome in your nightmares dear :: my lamb, have the politeness to say who you are :: congratulations, you're welcome-